Optimiser la gestion de son temps avec la technique pomodoro

Au moment où l’on parle de gestion de temps et de productivité, la technique pomodoro apparait souvent en haut de la liste. Une méthode que l’on doit à Francesco Cirillo, son créateur qui nous permet aujourd’hui de l’appliquer en tant que technique de gestion et d’optimisation du temps. Si vous faites partie des gens qui font deux avec l’organisation en général, il est peut-être temps d’approfondir ce sujet. Et grâce à un petit guide, vous serez surpris à quel point vous pouvez être productif sans pour autant ressentir que vous avez travaillé durant des heures.

La méthode pomodoro, c’est gérer son temps en 5 étapes

La philosophie de la technique pomodoro est que l’agilité intellectuelle est surtout favorisée par des pauses régulières dans les moments de travail. La recette est à priori simple : décomposez votre journée de travail en plusieurs tâches à réaliser. La première étape de cette technique est évidemment de choisir une tâche à accomplir. La deuxième, c’est de régler votre minuteur classique à 25 minutes ; ici, cet espace de temps équivaut à un pomodoro. Etape 3 : donnez-y toute votre attention et concentration en ignorant toute distraction possible. N’oubliez pas de valider le travail en le cochant sur un papier. Ensuite l’étape 4 consiste à faire une courte pause de 5 minutes où il faut faire une activité n’ayant aucun rapport avec le travail à accomplir. Vous pouvez manger un encas, marcher, prendre un café… Bref, soufflez un peu avant de reprendre. La dernière étape se résume à répéter autant de pomodoro que nécessaire, mais avec une pause de 15 à 30 minutes après en avoir réalisé 4. Si vous voulez vous lancer, le site www.onselancequand.fr vous sera utile.

Les bénéfices de la technique pomodoro

En plus du fait que la méthode pomodoro soit simple à appliquer, elle présente de nombreux avantages généralement pour gérer son temps. Le premier point sur lequel cette technique est la plus efficace est la planification : au fur et à mesure du temps qu’on la met en œuvre, elle permet d’estimer à peu près le temps nécessaire à une tâche pour la prochaine fois. La deuxième chose que cette méthode va améliorer est certainement la concentration. C’est un parfait exercice qui contraint à ne se concentrer que sur une seule tache à la fois. C’est ce qui conduit logiquement à l’amélioration de sa productivité : grâce aux pauses, on fait moins d’erreurs vu que la fatigue nous atteint difficilement. Ainsi, le cercle vicieux où nous entrons est que le travail fatigue et la fatigue crée du travail. Ces temps de pauses vont servir d’armes pour mieux gérer l’énergie et garder un niveau de productivité de manière constante. Et puisqu’on investit plus d’énergie sur chacune des tâches, on les accomplit mieux et la qualité du travail ne sera que surprenante.

A qui s’adresse la technique pomodoro ?

Il faut savoir avant tout que la technique pomodoro n’est pas faite pour tout le monde. Elle peut même se révéler contre-productive si appliquée dans certains métiers. Dans le travail des serveurs, barmans, vendeurs par exemple, il n’y a aucun intérêt à employer cette méthode. C’est bien le fait de faire du multitâche qui fait que ces gens sont efficaces. La stratégie avec la méthode pomodoro s’adresse plutôt aux métiers où une production créative ou intellectuelle est impliquée. Pour donner quelques exemples, il s’agit des professions de blogueurs, développeurs web ou encore des illustrateurs… Celles qui requièrent particulièrement des moments de travail ininterrompus. Mais cette méthode est tout aussi requise pour toute personne ayant du mal à se concentrer. D’après ce qu’on a déjà dit, elle aide à améliorer le temps d’attention. Et finalement, elle s’adresse à ceux qui aiment voir en amont l’enchainement de la journée et savoir ce qu’il faut accomplir heure par heure.

Quels outils pour appliquer la technique de la tomate ?

Pour information, la tomate ne se réfère pas à la cuisine. On parle de la signification du mot italien « pomodoro ». En effet, l’entrepreneur et développeur italien utilisait son timeur de cuisine en forme de tomate lorsqu’il a voulu réguler son activité, c’est là l’histoire du nom de sa méthode. Pour appliquer cette technique, on aura besoin tout d’abord d’un chronomètre. Pas besoin de chercher trop loin, n’importe quel minuteur suffira. Ensuite, on pourrait avoir besoin d’une application anti-distraction. Celle-ci n’est pas obligatoire mais nécessaire pour les personnes qui se laissent facilement distraire. C’est un outil qui va bloquer tous les sites qui nous détournent souvent l’attention. De cette manière, on pourra se concentrer complètement sur notre travail pendant les pomodoro. C’est une méthode qui peut paraitre comme un vrai défi au début ; mais avec une bonne discipline, elle sera facilement applicable au quotidien. Non seulement vous devenez plus productif, mais vous arriverez en plus à finir chaque journée avec encore plus d’énergie !

Se faire accompagner par l’association des inventeurs de France
Conseil en financement et stratégie financière