Evaluer vos besoins de personnel

Que vous soyez dirigeant d’une grande structure ou d’une petite entreprise, le recrutement représente sans aucun doute un enjeu de grande envergure. C’est pourquoi, avant d’investir en temps et en argent dans ce genre de projet qui ne peut laisser place à aucun jeu d’improvisation, il apparaît judicieux d’évaluer les besoins de personnel d’une entreprise.

Définir préalablement l’objectif du recrutement

Dans la plupart des entreprises, le recrutement est parfois sous-estimé alors qu’il revêt d’une importance capitale pour le bon fonctionnement de la structure. Il est souvent lancé dans l’urgence sans que le dirigeant ait pris le temps nécessaire d’évaluer ses besoins de personnel. Donc, avant d’envisager quoi que ce soit, il convient de définir au préalable l’objectif du recrutement.

Logiquement, embaucher quelqu’un ne répond forcément pas au même besoin. Par exemple, vous êtes en quête d’une expertise que vous-même vous ne disposez parce que votre activité vous y oblige ; vous voulez recruter parce que vous avez du mal à assurer à vous seul vos missions ou tout simplement parce que vous envisagez de vous libérer du temps ; vous projetez d’étoffer votre équipe parce que vous souhaitez mettre en place un nouveau projet innovant ; vous souhaitez remplacer en urgence un salarié suite à son départ définitif ; etc.

Estimez vos besoins de personnel tant sur le plan qualitatif que quantitatif

De la définition de l’objectif du recrutement découle logiquement le ciblage du profil de votre ou vos futurs collaborateurs (expérience du métier, expérience du secteur d’activité, compétences techniques, etc.) ainsi que la définition des missions que vous désirez lui/leur proposer. Ensuite, vous devez déterminer si la ou les personnes que vous souhaitez embaucher aura/auront des responsabilités au sein de votre structure. Afin que le recrutement soit exempt de mauvaises surprises, veillez à ce que vos besoins soient bien estimés tant sur le plan quantitatif (le nombre de collaborateurs dont vous aurez besoin, les horaires du travail…) que qualitatif (formation, expérience…).

Par ailleurs, quand vous recrutez, ayez toujours le réflexe d’anticiper l’évolution de vos besoins dans le temps, car cela vous permettra de déterminer le type de contrat que vous allez proposer à vos futurs collaborateurs (CDD, CDI, intérim…).

Évaluation des coûts : un détail qu’il ne faut en aucun cas négliger

Bien sûr, pour vous mettre à l’abri des mauvaises surprises, vous devez évaluer les coûts inhérents à votre projet de votre recrutement : les coûts liés à l’élaboration et la publication des annonces (surtout si vous désirez solliciter un cabinet de recrutement) ; les coûts par rapport à vos futurs collaborateurs pour savoir si vos recettes vous autorisent à recruter (salaire brut, charges patronales…) ; les coûts indirects, c’est-à-dire ceux qui correspondent aux ressources dont les employés ont besoin dans l’exercice de leur travail (équipements, matériels, fournitures…).

Pourquoi et comment définir une stratégie d’entreprise ?
Les modèles de stratégie d’entreprise