Quel est l’intérêt d’avoir un compte professionnel ?

compte bancaire

Pour vos activités professionnelles, il est possible d’utiliser un compte personnel ou un compte professionnel pour payer vos fournisseurs et salariés et encaisser les recettes. Toutefois, dans certains cas, la création d’un compte professionnel est souvent nécessaire. Mais quels sont les intérêts d’ouvrir un compte professionnel ? Comment trouver la meilleure offre en ligne ?

Qu’est-ce qu’un compte professionnel ?

L’ouverture d’un compte professionnel n’est pas obligatoire pour un artisan, un commerçant ou un auto-entrepreneur. En revanche, cette démarche est incontournable pour les personnes morales (SARL, EURL, SAS et SA) avant même la création de l’entreprise, pour déposer le capital social. À la différence des comptes privés, le compte professionnel doit être alimenté par les chiffres d’affaires de l’entreprise. Il peut aussi servir à payer les dépenses engagées, notamment les fournisseurs et les salariés. Les opérations peuvent d’ailleurs être réalisées par virement, chèque, carte bancaire, dépôt et retrait d’espèces ou remise d’effets de commerce.

Aujourd’hui, la gestion du compte est simplifiée grâce aux solutions digitales. En effet, la majorité des banques proposent des services en ligne (par exemple une consultation des soldes sur internet) ou une application mobile pour faciliter la transaction. Les frais bancaires par contre peuvent varier selon l’établissement et la gamme de services choisis. Chaque option est payante, notamment la carte business et les chéquiers. Pour trouver une offre adaptée aux besoins de votre société, rendez-vous sur qonto.com.

Quels sont les avantages d’un compte professionnel ?

Avoir un compte pro présente des avantages indéniables. Cette solution permet en effet de séparer les transactions privées et professionnelles (dépenses et recettes). C’est également un bon moyen pour faciliter la tenue de la comptabilité. En consultant votre solde à distance, vous aurez une idée précise de la situation financière de votre entreprise.

En outre, le compte professionnel permet de faciliter la déclaration fiscale et comptable. Le comptable gagnera du temps lorsque le moment sera venu pour remplir la fiche, puisque toutes les transactions sont regroupées. En plus de cela, le risque d’oubli et de confusion est réduit.

Le compte professionnel vous ouvrira également accès à des services spécifiques (autorisation de découvert, par exemple). Vous aurez même l’opportunité de demander un crédit professionnel. Les offres de financement sont parfaitement adaptées aux besoins des professionnels et les solutions de gestion sont plus attractives. Ce sont des détails qui peuvent faire toute la différence.

Enfin, les démarches sont très simples pour ouvrir un compte pro. Vous n’avez qu’à fournir une copie de la pièce d’identité de l’entrepreneur et un justificatif de domicile, les derniers avis d’imposition, le bilan des trois dernières années, une copie du bail commercial (s’il est locataire) et un extrait K-bis de moins de trois mois. Pour un porteur de projet, il faudrait se munir d’un compte de résultat provisionnel et d’un projet de statut. Il faut cependant noter que les documents demandés peuvent différer selon le statut de l’entreprise.

Ouvrir un compte professionnel : quels sont les frais à prévoir ?

L’ouverture d’un compte professionnel a un coût mensuel. Les frais comprennent les frais de tenue de compte (pratiqués généralement par les banques traditionnelles), les virements en France et à l’étranger, la carte bancaire, le compte titre et éventuellement l’accès à la plateforme internet. Le tarif appliqué est différent selon le type de carte (à débit différé ou immédiat, Visa Premier, Gold…). Les services en ligne peuvent aussi vous être facturés en sus. Il y a également les commissions de découvert calculées en pourcentage du montant des sommes débitées sur une période limitée.

Les frais bancaires peuvent être fixes avec quelques éléments variables ou forfaitaires. Pour les petites entreprises, il faut prévoir quelques dizaines d’euros par mois. Il est cependant difficile de déterminer si le tarif forfaitaire est plus avantageux que le coût fixe. Pour profiter des meilleures offres, négociez auprès des gestionnaires de compte.

Le prix ne doit pas être votre seul critère. Vous devez aussi vous informer sur la facilité de trésorerie accordée, les services annexes, l’accès rapide à un conseiller bancaire, le taux de crédit (si vous projetez de souscrire un crédit plus tard), les offres de produits financiers entre autres.

Quels sont les points à vérifier ?

Il vous faut un compte professionnel adapté aux besoins de votre entreprise. Pour dénicher le meilleur rapport service-prix, prenez le temps de comparer les offres. De prime abord, vérifiez les frais d’ouverture de compte et de gestion. Ensuite, renseignez-vous sur les moyens mis à votre disposition et les suppléments à prévoir si vous envisagez d’ajouter des options, par exemple les autorisations de découvert et le montant.

Par ailleurs, il faudrait être attentif aux assurances incluses dans l’offre. L’idéal, c’est d’opter pour un compte sans frais cachés, ni commissions de mouvements, ni dépenses supplémentaires. Attention, le prix affiché est généralement hors taxe ou HT. Faites également très attention au plafond de la carte choisie.

De même, la flexibilité est un critère important. Il vaut mieux se tourner vers une solution évolutive que vous pourrez adapter aux besoins de votre société au fur et à mesure. Et surtout, assurez-vous que des conseillers clients seront joignables au moins pendant les heures de bureau. Certaines compagnies proposent même leur service 7 jours sur 7.

La réputation de la banque est un élément décisif. Il convient de faire un tour sur les forums d’avis pour avoir une idée sur le sérieux de l’organisme. Les internautes pourront d’ailleurs vous orienter vers les meilleures adresses qui proposent les offres les plus attractives.

Quel est le rôle d’un directeur commercial ?
Faire appel aux services d’un comptable à Molsheim