Les étapes pour définir votre activité

La création d’une entreprise ne doit pas être prise à la légère. Il convient de bien définir une activité en s’appuyant sur de nombreux points essentiels, à commencer par l’élaboration d’idées et de stratégies commerciales, la rédaction du business plan et la détermination du statut juridique. Ce sont les étapes clés que vous ne devriez pas négliger dans votre démarche de création d’entreprise.

Établir une idée ou une stratégie commerciale

Avant de s’intéresser à la création d’une SAS ou à la création d’une SARL, le porteur d’un projet de démarrer une entreprise doit au préalable se baser sur une idée bien définie et des concepts clairs. Ces derniers doivent être mis en œuvre avec méthode afin d’en optimiser la valeur. En effet, l’étude de marché est aussi un passage indispensable pour définir une activité entrepreneuriale. Que vous souhaitez entreprendre une activité commerciale ou industrielle, artisanale ou agricole, l’idée ici est d’identifier les secteurs à travers lesquels vous pourriez rentablement évoluer. Ainsi, vous devriez insister sur les acteurs et les concurrents du marché  (leur positionnement actuel, leurs points forts et points faibles…), vous devriez aussi cibler vos futurs clients potentiels, étudier leurs demandes, besoins et comportement.

L’importance du business plan

Dès que vous aurez trouvé des idées commerciales concrètes et que vous souhaitez aller plus loin, alors il est temps pour vous de les définir précisément dans un business plan. Effectivement, le business plan, basé sur le résultat de l’étude du marché, tient un rôle central dans la recherche de financements sur une courte échéance mais également sur le long terme. En fait, il s’agit d’un document d’illustrations sur la crédibilité et rentabilité de votre projet auprès des investisseurs ou des bailleurs de fonds. Ces derniers en ont vraiment besoin pour être rassurés quant à votre aptitude à générer des profits. Ainsi, il convient de veiller à ce que son contenu soit bien soigné, convaincant et facile à comprendre. Dans l’ensemble, plus votre business plan est bien rédigé plus vous séduirez les partenaires financiers et les organismes d’aide à la création.

Le choix du statut juridique : un facteur déterminant

Le statut juridique de votre entreprise constitue un grand pilier dont dépend la viabilité de votre projet et de vos activités, si bien que sa détermination mérite la tenue d’une réflexion minutieuse. En fait, c’est un facteur déterminant car de cette forme juridique dépendra plusieurs paramètres comme le nombre d’associés, l’existence ou non d’un seuil minimum pour le capital social, ou encore la possibilité d’une dichotomie protectionniste en faveur des associés en protégeant le patrimoine de ces derniers par sa séparation de celui de la société. Ainsi,selon la teneur de votre affectio societatis, une longue liste de statuts juridiques (EIRL, SA, SAS, SARL, SNC… etc.) reste disponible et chacun d’entre eux présente tant des avantages que des inconvénients. Ceci ne rend donc pas évident le choix entre les formes juridiques pouvant répondre le plus à vos objectifs de manière définitive. Par conséquent, c’est l’étape de la création de la société qui vous nécessitera le plus l’accompagnement d’un professionnel juridique.

3 modèles de business plans convaincants
Quel statut pour votre entreprise ?